La cigarette électronique plus efficace pour arrêter de fumer

Arrêter de fumer devient plus simple lorsqu’on y fait face avec la bonne technique et le bon matériel. Sachant cependant qu’il existe un nombre incalculable de méthodes de sevrage tabagique, beaucoup s’accordent à dire que la cigarette électronique est le plus efficace

L’e-cigarette et le sevrage progressif, mais efficace!

On dénombre au moins  plus d’une dizaine de dispositifs pour faciliter le sevrage. Parmi les plus connus figurent la cigarette électronique, le patch dermique, l’homéopathie et la phytothérapie… Ils sont en commun un objectif qui est d’aider les fumeurs à abandonner le tabac. Plus facile à dire qu’à faire, tourner le dos à la cigarette est un chemin semé d’embûches. D’abord, l’addiction à la cigarette provient de la nicotine et de sa présence dans les neurotransmetteurs. Il s’agit donc avant tout de trouver une solution adaptée pour fournir puis réduire la dose de nicotine absorbée, sans consommer les autres substances dangereuses (goudron, mercure, ammoniaque). Ni les remèdes homéopathiques, ni les solutions phytothérapiques, ni les patchs ne sont capables de diminuer l’accoutumance, comme le fait pourtant l’e-cig. Grâce au e-liquide d’une cigarette électronique, l’ancien fumeur peut parfaitement choisir un liquide avec ou sans nicotine. Il peut aussi procéder au sevrage en diminuant graduellement la dose de nicotine dans l’e-liquide.

Pour débuter son sevrage, il faut bien sûr bien choisir sa cigarette électronique. Les magasins spécialisés se feront un plaisir d’orienter le client selon ces besoins…car ici aussi le choix est immense !

La cigarette électronique pour varier les goûts

Contrairement aux autres remèdes dont le traitement est drastique et monotone, la cigarette électronique promet un sevrage haut en couleur et en saveur. Il est hors de question d’avaler les mêmes dragées pendant au moins 3 mois. L’e-cigarette permet de varier les saveurs. Il est impensable d’envisager de devoir ingurgiter des tisanes à la composition douteuse. Avec une cigarette électronique, c’est pareil…on sait préalablement de quoi l’e-liquide est composé. Pourvue d’un réservoir, l’e-cig est aussi dotée d’un système électronique qui chauffe l’e-liquide. En revanche, il n’y a pas de combustion. En inspirant l’embout du dispositif, on expire de la vapeur. Le vapotage est qualifié de meilleure solution contre la cigarette pour la simple raison qu’il permet  aussi aux anciens fumeurs d’ajouter un brin de fantaisie durant le sevrage. L’on verra à cet effet différents parfums et goûts d’e-liquide, allant des fruits rouges au… tabac ! Certains fabricants vont jusqu’à proposer des saveurs d’agrumes, d’autres des goûts chocolat. Ailleurs, l’on retrouvera des e-liquides parfumés à la vanille. En somme, on ne risque pas de tomber dans la routine. On garde le cap sur l’abandon total de la cigarette avec l’aide de la cigarette électronique et de sa palette de saveurs.

Tout est dans la gestuelle avec l’e-cig

Le véritable obstacle vers la réussite du sevrage tabagique vient d’une part de la dépendance à la nicotine, et d’autre part, de la gestuelle. Le fait de mouvoir la main vers la bouche pour tirer une bouffée et de sortir la fumée en expirant : c’est tout un rituel pour les fumeurs. Avec les remèdes classiques, il est impossible de pouvoir imiter ces gestes. Avec la cigarette électronique en revanche, ces mêmes actions sont faisables. Ce qui réduit significativement la sensation de frustration pendant les premières semaines de sevrage. La gestuelle y est. La fumée remplacée par la vapeur y est. Tout est prêt pour réussir à lutter contre l’addiction au tabac.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *