Avantage inconvenient sasu

Le statut de société par actions simplifiée a été mis en place comme une alternative plus souple à la société anonyme. Derrière la création de ce nouveau statut, l’idée maîtresse est de pallier à la complexité de la société anonyme en offrant plus de liberté statutaire aux fondateurs.

Depuis, il est possible à une personne physique ou morale de créer toute seule une société par actions simplifiée unipersonnelle ou SASU, ce qui n’est pas le cas pour une société anonyme. La SASU est la forme la juridique la plus convoitée par les entrepreneurs et est celle qui se développe le plus en France.

Dans le cas où vous envisagez de monter seul votre société et que vous avez choisi la SASU, voici les avantages inconvénients sasu que vous devez connaitre.

Avantages SASU

  • Contrôle total sur la société

Ne serait-ce que le simple fait de créer une société à associé unique présente certainement des avantages. Le créateur peut conserver son autonomie et son indépendance financière tout en ayant le contrôle total sur le capital de la société. Aussi, il n’a pas besoin de consulter d’autres associés pour prendre certaines décisions. Ce qui évite les conflits et les divergences de points de vue. La SASU recense tous les avantages des grandes structures  tout en étant accessible à tous les entrepreneurs.

  • Responsabilité limité de l’associé unique

La responsabilité de l’associé unique est limitée dans une SASU, tout comme dans les sociétés de capitaux notamment la SA et la SARL. Ce qui veut dire que l’associé unique n’est responsable des dettes de la société qu’à hauteur de ses apports. Dans le cas où la société n’est plus en mesure de rembourser ses dettes, ses créanciers ne peuvent pas saisir les biens personnels de l’associé unique, sauf faute grave de gestion.

  • Grande liberté statutaire

L’avantage majeur de la SASU est sa grande liberté dans la rédaction des statuts. L’associé unique peut devenir le président d’une sasu. L’associé unique est seulement obligé de fixer un objet social, une dénomination sociale, un siège social, un exercice social et la durée de vie de la société. A l’inverse des statuts de la SA qui sont très encadrés par la loi, les statuts de la SASU sont, en principe, définis en fonction de la volonté et des objectifs de l’associé unique.

  • Souplesse de création et de fonctionnement

La SASU profite d’un soulagement des formalités administratives de création et de gestion. Lors de la création, aucun capital minimum n’est exigé et l’associé unique peut même réaliser des apports en industrie. En ses qualités de société commerciale, la SAS est tenu d’établir un rapport de gestion à la fin de chaque exercice. Cependant, la SASU est dispensée de cette formalité sous condition que l’activité n’excède pas les plafonds indiqués par l’administration.

Outre ces avantages conséquents, la SASU offre encore plus d’avantages à l’associé unique :

  • Une bonne couverture sociale
  • Une simplicité de transmission
  • Une structure évolutive
  • Une fiscalité optimisée par montage de plusieurs sociétés
  • Elle est plus crédible vis-à-vis de ses partenaires

Inconvénients SASU

  • Formalités et frais de constitution

Comparé aux autres structures individuelles, la SASU coûte plus chère à la création. Pour créer une SASU, il est indispensable de confier la rédaction des statuts à un professionnel certifié, ce qui engendre plus de coûts.

  • Coûts de gestion plus élevés par rapport aux autres structures individuelles

La SASU est tenu de respecter un formalisme au sujet des décisions du fondateur. L’associé unique est dans l’obligation de tenir un registre des décisions et de faire un dépôt de chaque procès-verbal auprès du CFE. C’est par le fait que la SASU est soumise à des formalités plus contraignantes qu’elle présente un coût de gestion plus élevé par rapport aux autres structures.

  • Charges sociales élevées

Les cotisations sociales d’une SASU correspondent à 82% du salaire net et sont, ainsi, plus élevé que dans le régime des travailleurs indépendants. L’associé unique est également contraint de payer des charges salariales et patronales.

  • La SASU ne peut pas être cotée en bourse par le fait que le code monétaire et financier l’exclut de l’émission des obligations ou des émissions dans les marchés financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *