Le statut LMNP : la bonne formule pour investir dans une résidence services meublée ?

Vous songez à adopter une solution alternative qui offre un solide complément de revenus ? La location en meublé non professionnel peut être un bon plan pour toucher des revenus défiscalisés sur le long terme.

Le dispositif LMNP propose :

Un amortissement à principe différé

Le loueur a moins d’impôts à payer à l’aide des amortissements. Le mécanisme permet de réduire ou de neutraliser la fiscalité des revenus locatifs pendant la période du prêt. Au terme de celui-ci, le loueur aura la possibilité de récupérer ses amortissements pour une non-imposition des revenus de la location.

De façon linéaire, amortissez à long-terme la totalité de votre investissement avec ce dispositif de défiscalisation :

  • Amortissement du mobilier du logement sur une période de 5 à 10 ans avec un possibilité de renouvellement. Concrètement, l’amortissement et les déductions produisent un excédent que l’on peut reporter sur les années à venir
  • Amortissement de l’immobilier sur une période de 25 à 40 ans

Des règles d’accessibilité simplifiées et flexibles

À titre de rappel, le statut de Loueur Meublé Non Professionnel se rapporte à tout particulier non immatriculé au registre du commerce, produisant de son activité des revenus annuels en dessous de 23 000 € ou inférieur à 50 % des revenus globaux et déclarant les fruits de son activité imposés au BIC (bénéfices industriels et commerciaux).

Des supports d’investissement générateurs de revenus

Les résidences d’habitation et les résidences services font partie des supports de l’investissement en LMNP. On en distingue essentiellement 4 sortes de résidences équipées et proposant des services : les maisons de retraite, les résidences étudiantes, les résidences touristiques et les résidences d’affaire. Investir dans ces types de résidence permet de diversifier son patrimoine immobilier et d’obtenir des avantages fiscaux significatifs. Pour pouvoir profiter de tous ces avantages, les biens doivent être mis en location à un gestionnaire chargé de l’activité de gestion locative pendant une durée minimale de 9 ans sous contrat de bail commercial. Le loueur est détaché. Le rendement annuel est estimé à 4 %.

Les commentaires sont fermés.